Chez Lord Gray, nous avons tranché et opté pour le savon saponifié à froid. On vous explique pourquoi !

Le savon SAF, plus économique et écologique

Point important, surtout aujourd’hui ! Et là, la supériorité du savon solide l’emporte haut la main. Entièrement biodégradable, sans conservateurs de synthèse et sans emballage plastique, il ne laissera pas de traces de son passage dans la nature.

La saponification à froid, plus de soins

Tandis que les gels douche traditionnels ne peuvent revendiquer que l’aspect « nettoyage » vu leur composition, un savon solide surgras est un produit de soin à part entière. En plus des molécules de savons qui le composent, il est riche d’un surgras (huile nourrissante) allant généralement de 4 à 9%. La peau est ainsi hydratée en profondeur et n’oublions pas les 7% de glycérine naturellement produit lors de la réaction de saponification qui empêcheront les sensations de tiraillements.

Le savon SAF, moins de substances nocives

Le problème avec les gels douche c’est la présence de l’eau qui peut représenter jusqu’à 90% du produit fini. En plus de n’apporter aucune valeur ajoutée (vous êtes sous la douche !), elle est un terrain propice au développement bactérien. Pour pallier à cela, les gels douche contiennent énormément de conservateurs synthétiques contrairement au savon solide qui n’en contient pas et nécessite simplement d’être rincé avant utilisation.

Réaction de saponification

Certains d’entre vous prendront peut-être peur en lisant « SODIUM HYDROXYDE » sur l’étiquette. Il s’agit bien de soude et c’est un ingrédient indispensable à la réaction de saponification, car elle sert à transformer les huiles en savon mais après réaction, elle est totalement absente du produit fini.