Aspect économique des cosmétiques pour l’homme.

Discret il y a encore quelques années, le marché des cosmétiques pour homme est en plein essor. D’après un sondage Euromonitor de 2015, en France, le marché des cosmétiques pour homme atteignait 17,4 milliards d’euros soit 30% de plus que pour l’année 2011. Suivant les tendances asiatiques, les cosmétiques pour homme s’envolent et voient leur chiffre d’affaires augmenté. Alors que le panier moyen d’une femme était de 120€, en 2011, contre 90€ pour un homme, ce dernier l’a dépassé en 2016.

Les cosmétique pour hommes dans la société.

Comment, en moins de 10 ans, les cosmétiques pour homme se sont-ils si rapidement développés ? Cette évolution s’explique par l’affrontement, conscient ou non, de deux générations. D’un côté, nous avons les « baby-boomers » qui vieillissent et qui sont présents sur un marché très concurrentiel et de l’autre les « millenials » qui sont nés, bercés par le culte de l’apparence. (Insta, Snap, Tinder, la multiplication des filtres, etc… vous êtes jugés en quelques clics sur un seul cliché.) Ainsi, pour cette dernière génération l’usage des cosmétiques pour homme est entièrement assumé. Cette numérisation de la cosmétique a permis aux marques d’offrir aux cosmétiques pour homme une image plus moderne en bousculant les codes préétablis ou les préjugés. Bien plus à l’abri derrière un écran qu’en boutique, les hommes se décomplexent grâce, notamment, aux blogs spécialisés ou aux articles de presse. Hors de questions de poser des questions en boutique… ^^

De plus, sur la toile, l’offre est aussi bien plus importante qu’en boutique. La manière de consommer est donc ainsi différente mais l’écart s’amenuise dans la salle de bain. Aujourd’hui, un homme y passe en moyenne 30 min contre 40 pour une femme.

L’homme est fidèle à ses cosmétiques.

Un domaine qui pourrait en faire sourire certains mais dans le domaine des cosmétiques, l’homme est fidèle ! Alors qu’une femme multipliera les références et changera régulièrement de routine beauté, l’homme restera fidèle à ses soins s’il a trouvé le bon produit. Pour là, on entend un soin pour homme qui répond à ses problématiques particulières, des cosmétiques efficaces, faciles d’utilisation et avec un rendu naturel. Les cosmétiques pour homme devront principalement répondre aux problématiques d’une peau plus grasse à cause de la testostérone et plus sujettes aux rougeurs et autres irritations à cause du rasage quotidien.

Des espaces dédiés aux soins pour hommes.

Concept-store dédiés aux hommes.

Pour finir, contrairement aux femmes qui apprécient se rendre dans les boutiques de cosmétiques, les hommes ne s’y sentent pas à l’aise. Pour attirer les hommes vers les cosmétiques et autres accessoires, les concept- stores voient le jour et innovent. Il s’agit d’espaces associant, par exemple, une boutique et un lieu de vie comme un espace café, de loisirs, salon de barbier, etc…

Le retour des barbiers.

L’usage récurent des cosmétiques chez les hommes marque également le retour d’une profession oubliée : le barbier. Influencée par la culture anglo-saxonne, les barbiers s’imposent comme une alternative efficace aux salons de coiffure traditionnels dans lesquels les hommes ne se retrouvent plus.